Epoché (ἐποχή epokhē, “suspension”) est un terme grec ancien traduit par “suspension du jugement” ou  “refus d’assentiment”. Dans son usage philosophique pyrrhonien, «epoché» décrit l’état où tous les jugements sur des sujets non évidents sont suspendus afin d’induire un état d’ataraxie (absence d’inquiétude et d’anxiété).

Cette mise entre parenthèse permet de prendre du recul sur une situation pour l’analyser avant de prendre une décision pour agir et interagir de manière pertinente.

Cette posture et cette attitude sont des atouts dans la prise de décision en environnement complexe et incertain, comme des crises ou des négociations par exemples.

Nous vous accompagnons pour co-construire et co-développer vos solutions pour optimiser vos performances.

Nous accompagnons également vos équipes avec des actions de formation: https://conseil.real-fiction.fr/

Benjamin Sylvand

Benjamin SYLVAND est docteur en philosophie des sciences cognitives et certifié en négociations complexes, il réalise également des films documentaires utilisant les techniques d’anthropologie visuelle.

Il a enseigné en France et Angleterre, puis a dirigé les projets numériques à Sciences Po Paris.

Il a ensuite été responsable de la formation au sein de Castorama France (groupe Kingfisher) et a contribuer à la création d’un organisme de formation utilisant le décadrage et l’ancrage émotionnel.

Facilitateur et consultant en négociation complexe, il accompagne l’analyse et la cartographie de situation pour la prise de décisions et le développement du capital humain.

Prestations

Analyser et cartographier une situation dans ses dimensions et ses acteurs pour en expliciter la problématique, les enjeux, les forces et les menaces.

 

◆ cartographie de situation  

◆ ontologies formelles

◆ cadre de références

 arbre des causes et des choix

◆ résolution de problèmes

Développer une stratégie efficace et pertinente pour répondre à une problématique explicitée par l’analyse de situation.

 

◆ objectifs & enjeux  

◆ cartographie des ressources

◆ intérêts et motivations des acteurs

 résolution de crises et de conflits

◆ plan d’application et mise en œuvre

Raconter et expliquer la situation et les solutions stratégiques pour engager les collaborateurs vers un objectif commun partagé.

 

◆ fil rouge et conducteur

◆ communication engageante

◆ images et formulations impactante

 suggestion et motivation

◆ management facilitant

Exemples de cas

Situation

Elle dirige un département et rencontre des difficultés avec un collaborateur. La communication se détériore depuis quelques semaines et les résultats de travail s’en ressentent. Elle ne le supporte plus et l’évite de plus en plus. Elle a une boule au ventre lorsqu’elle en parle et ne sait plus quoi faire.

Objectifs

Il s’agit pour elle de reprendre la main sur le management. La ventilation et l’explicitation des émotions ressenties vont permettre de prendre du recul sur le vécu de l’expérience. L’analyse du profil du collaborateur va permettre d’optimiser l’interaction. Cette expérience doit renforcer son expertise managériale pour l’ensemble de son équipe.

Résultats

En une séance, la ventilation des émotions et le diagnostic du profil psychologique du collaborateur ont permis de dresser une cartographie de la situation, de comprendre les points de tension et d’élaborer une stratégie. Depuis elle s’est ré-appropriée son territoire et son domaine de responsabilités, fait la part des choses entre ce qui relève de la personne et ce qui relève de la fonction. En confiance, elle a pu établir un contrat de relation avec le collaborateur, qui se sent lui-même plus à l’aise et travaille beaucoup mieux.

Situation

Il vient d’être nommé directeur d’unité dans un grand groupe. Après avoir analysé la situation et fait une étude du marché, il conçoit une stratégie ambitieuse. Lorsqu’il la présente, ni sa direction ni ses collègues et collaborateurs ne sont enthousiastes. Déstabilisé, il ne sait pas comment réagir.

Objectifs

Prendre conscience des enjeux pour comprendre ce qui relève de la stratégie elle-même, de son marketing, de sa communication, et de la personnalité du directeur. Gérer la tension émotionnelle de la prise de poste et trouver le bon positionnement, pour éviter le syndrome de l’imposteur ou l’arrogant. S’épanouir dans la dimension de sa fonction, poser son territoire et ses valeurs, manager de manière engageante.

Résultats

L’explicitation et la clarification des différentes dimensions de la situation  (stratégique, fonctionnelle, organisationnelle, managériale, communicationnelle, relationnelle, personnelle) permettent de naviguer de manière plus fluide et sereine.  Une communication engageante, adaptée et facilitante de la stratégie a été développée auprès des différentes acteurs impliqués. Après une série de rencontres, la stratégie a été comprise et acceptée de tous: elle est depuis mise en œuvre avec des résultats prometteurs.

Situation

La crise a surgi sur les réseaux sociaux, dans les commentaires d’une vidéo. Les enjeux financiers et d’image sont importants, ce qui stresse le dirigeant. Son CODIR lui conseille de frapper fort. Il hésite.

Objectifs

L’analyse de la situation a permis de cartographier précisément les acteurs en présence et leurs motivations. Une stratégie est mise en place pour rétablir une dynamique positive et éteindre le bad buzz. En s’adressant de manière pertinente aux différents acteurs selon leurs intérêts, un dialogue a pu s’enclencher et la négociation prendre place.

Résultats

En écoutant les intérêts de chacun, la crise s’est éteinte en une demi-heure, chacun a pu sauver la face sans aucune autre contre-partie. Le bad buzz s’est transformé en publicité positive.